Venez vite faire un tour !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Venez vite faire un tour !!

Message par Theo Rible le Dim 21 Juin - 16:03

Bonjour tout le monde ! Je me suis présenté il y a maintenant une bonne semaine sur le forum ! 

Je viens ici pour vous parler de mon livre, intitulé "L'Omerchat"

Premièrement, je vous propose un petit jeu ! Very Happy Quelqu'un saurait pourquoi ce titre ?? 

VOICI le résumé du livre : Fripon n'est pas un chat ordinaire, et il en a conscience. Suivez cet étrange animal dans sa maison de mafieux, et devenez spectateur de sa vie à travers son aventure poilante qui l'entraînera malgré lui à la découverte de ses origines. Glissez-vous dans la peau d'un chat pendant ces quelques pages, et gardez à l'esprit ces quelques mots d'ordre : « insoupçonné, intouchable, orgueilleux ».

Je vous avoue que je ne saurais mieux vous en parler que ce qui est indiqué ici ! En revanche, tous ceux qui l'ont lu en sont sortis hilares Smile ! Je vous le recommande donc si vous avez une petite déprime passagère, ou que vous avez simplement envie de rire Smile !


Pour suivre ma page facebook et suivre mes petits écrits ==> C'est ICI. https://www.facebook.com/pages/Th%C3%A9o/365235460332852?ref=hl


Pour télécharger L'Omerchat, vraiment PAS CHER quoi ^^ ==> C'est ICI. http://www.amazon.fr/gp/product/B00XIQJUPE/ref=s9_simh_gw_p351_d0_i1?pf_rd_m=A1X6FK5RDHNB96&pf_rd_s=desktop-1&pf_rd_r=06B013RYE0H8WCPFDJS5&pf_rd_t=36701&pf_rd_p=577191267&pf_rd_i=desktop


Pour laver mes chaussettes sales ==> C'est ICI.


Pour gagner 10.000 euros en une seconde ==> C'est ICI.


Ps: vous avez remarqué que les deux derniers liens n'existaient pas ? Bwahaha, je suis diabolique Very Happy ! 


Et VOICI UN EXTRAIT ! 



[size=37]J[/size]e suis un génie, je suis plus intelligent que tous les autres de mon espèce, il faut bien dire... que je suis un peu spécial, unique en mon genre. Comme je le dis souvent, la vraie intelligence se reflète dans la paresse. Je suis fainéant, est-ce que cela veut dire que je suis plus intelligent ? Évidemment ! Je me lève délicatement du canapé, m'étire, et me gratte énergiquement une oreille. Je baille en pensant : qu'est-ce que tout ceci peut être ennuyeux... en tant qu'être supérieur et intouchable, je ne peux me laisser atteindre par tous les petits tracas du quotidien. Je vois passer deux hommes, ils poussent la porte avec fracas, ils retiennent en otage un autre homme et le traînent alors que celui-ci proteste énergiquement. Ce que je peux m'en foutre... c'est dingue... et tout le monde devrait faire comme moi. Je passe le plus clair de mon temps à observer ce qui m'entoure, je vois tout. Rien n'échappe à mon œil prudent. Je ris de tout également. Puisque tout n'est qu'absurdité, il n'y a aucune raison de s'en faire, pour rien au monde il ne faut pleurer. J'ai déjà assisté à des fins tragiques, toutes plus injustes les unes que les autres, mais je me contente en tant que demi-divinité que je suis d'uniquement penser à moi et à mon petit nombril. Égoïste ? Évidemment ! Mais la flatterie ne m'atteint pas et je ne peux pas rougir. Méchant ? Bien entendu ! Bien que j'emploierais plutôt le terme : « je m'en foutiste ». Parfois, je me demande ce qui peut bien pousser les gens à se soucier les uns des autres. L'empathie ? Connais pas, ça se mange ? Pour exemple, soyons clairs là-dessus immédiatement, la première fois que j'ai assisté à une exécution, il s'agissait là d'une nouvelle lubie cruelle de mon maître, à savoir : remettre en activité la guillotine. Horrible ? Pas tant que ça ! Nous étions dans le garage, je venais de me poser droit comme un lion sur le capot de la voiture en attendant le moment fatidique où la tête allait tomber. Le pauvre Paul est arrivé, suivi de mon patron, il lui a fait poser la tête sur un billot, et la, il la lui a coupé froidement à l'aide d'une hache affûtée. Dégoûtant ? Oui sans doute, mais uniquement si vous avez mangé de la tartiflette avant. Cependant, j'étais déçu de ne pas avoir droit au spectacle époustouflant d'une VRAIE guillotine. Une fois la tête tombée dans le panier, plusieurs réactions s'offraient à moi devant cette vision pleine d'hémoglobine. Et vous, quelle aurait été votre réaction ? Je vais vous demander de bien vouloir cocher avant de continuer. UNE SEULE réponse est possible.
1) Oh mon dieu, c'est atroce il y a du sang partout, je vais m'évanouir au secours.
2) Quelle tristesse... tant de cruauté... mes condoléances à sa famille, à ses amis et à son chien.
3) Et alors ? C'est pas ma tête !














Pour tous ceux qui auraient coché la réponse numéro une, sachez que vous me dégoûtez, tout ce sang sort de son corps comme il pourrait sortir du vôtre si on vous décapitait, il n'y a rien de plus naturel, on ne vous a rien appris à l'école ? Vous êtes vraiment de petites natures ! Suivez un peu vos cours de biologie...

Pour tous ceux qui auraient coché la réponse numéro deux, sachez que vous aussi, vous me dégoûtez, vous ne saviez pas quelle ordure de la pire espèce il était. Et en plus, il n'avait pas de famille, ses amis s'en remettrons, et tout le monde se fiche de son chien ! Vous êtes trop sensibles, faites un effort, vous faites partie de la SPA ou quoi ?

Pour tous ceux qui auraient coché la réponse numéro trois sachez qu'encore une fois vous me dégoûtez, mais quoi qu'il en soit je me dégoûte aussi parfois dans ma manière de penser alors comment vous en vouloir ? En lisant le récit que je m'apprête à vous conter, vous devez absolument prendre un recul certain sur les choses et ne jamais, JAMAIS vous mettre à la place du mort, mais vous contenter d'être heureux de ne PAS être ce mort. Soyez satisfaits de ce que vous n'avez pas en l’occurrence, la tête coupée et contentez-vous de ce que vous avez en l'occurrence, une tête sur les épaules, c'est pas génial ? C'est dans cet état d'esprit que vous devez être, votre point de vue doit être celui d'une personne égoïste qui regarde d'un air amusé les malheurs des autres n'en déplaise aux bonnes mœurs, ne vous mettez en aucun cas à la place de la victime, car vous ne le serez pas. Vous, vous lisez tranquillement un livre et dans la majorité des cas il est fort peu probable qu'une personne s'introduise chez vous pour vous décapiter si vous en doutez, je vous conseille de déménager au plus vite. Maintenant vous vous demandez sûrement qui je suis, ou plutôt, ce que je suis pour être aussi politiquement incorrect, déplacé, grossier et cruel, la réponse est évidente : un chat. Entrez maintenant si vous le voulez bien dans mon quotidien, dans ma vie, et dans ma manière de penser, aussi bouleversant que cela puisse être pour vous, petits humains.
La vie de chat, quelle belle vie, certaines mauvaises langues peuvent penser que cela consiste uniquement à manger, dormir, s'accoupler et manger, dormir, s'accoupler, puis aussi manger dormir et s'accoupler...

Et ces mauvaises langues auraient raisons, mais pourquoi en parler de manière si négative puisque toutes ces choses sont si plaisantes ? Vous êtes juste jaloux. Jaloux de nous.


Néanmoins, ma vie est un peu spéciale, je ne suis pas un chat ordinaire, je suis un peu au-dessus comme... la race des seigneurs. Je ne suis fils de rien, je ne me souviens pas de mon passé, et je ne vois pas le futur dans les bols de lait. Alors, je me contente de mon présent des plus tordants. Mon nom est Fripon, c'est ridicule n'est-ce pas ? C'est mon maître qui me l'a donné. Parlons un peu de lui, c'est un mafieux, et de la pire espèce en plus. Il dirige sa propre société d'import export de cocaïne, ou plutôt, à l'entendre parler, de « farine ». Mais ne vous fiez pas à l'habile métaphore de ce finaud, il s'agit bien là de cocaïne, sans quoi l'entrepôt serait une véritable boulangerie. Il faut savoir qu'il est très coûteux de faire de petits gâteaux avec ce genre de farine, mais dans un anniversaire d'enfants cela reste le meilleur moyen de faire passer une bonne après-midi aux chérubins au détriment de ce pauvre clown qui risque d'en prendre pour son grade. Mais revenons un peu à mon maître. Soyons honnêtes, il est idiot. Je ne sais ni comment, ni pourquoi il est aujourd'hui dans ce trafic ni comment il a réussi à s'y faire un nom, mais nous voilà devant le fait accompli, c'est un des chefs de la mafia les plus influents du monde. En public, il se fait modestement appeler Caïd. Alors que tout le monde sait qu'à la maison, c'est moi qui commande, JE suis le chef. Un peu de pâtée ? Je miaule ! Un câlin ? Je me frotte. Et même après une bêtise abominable comme pisser sur le tapis ou déchirer les rideaux je n'ai qu'à faire mes yeux de chat battu et ça passe comme une lettre à la poste. Il me prend dans ses bras, et fait nettoyer sa bonne pendant que je me moque d'elle avec un petit rictus bien à moi. Un rictus félin et sournois.

BONNE JOURNÉE MERCI TOUT LE MONDE ! 
avatar
Theo Rible

Messages : 3
Date d'inscription : 14/06/2015

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum