La P'titchatnalyse de la Patapoute Cerise, Extrait N° 2: Chat-Pitre 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La P'titchatnalyse de la Patapoute Cerise, Extrait N° 2: Chat-Pitre 4

Message par Jacques-François MARTIN le Mar 4 Nov - 14:26

CHAT-PITRE 4 : QUELQUES DIGRESSIONS FORT à PROPOS
 

- La dernière fois, j’ai dit « les parents », mais sachez bien Docteur, encore une fois, qu’un chat ne PEUT PAS prononcer les « p » ni les « b », à la différence d’un chien (« Bark ! Bark !, disent-ils parfois, ceux-là), c’est pas le même monde du tout comme vous aurez peut-être finement remarqué. Donc, en fait, si je ne les appelle jamais collectivement, dans ma tête bien faite, ce ne sont pas mes parents mais mes HARENGS.
 
Ca tombe bien car moi j’adore les poissons, fumés ou pas fumés, vivants ou morts, avec du citron ou pas (merci à Boby Lapointe pour cette petite idée réjouissante.) Vous voyez que si je les aime tant, mes harengs à moi, c’est peut-être pas complètement un hasard. Ce bon docteur Freud aurait certainement quelque chose à dire à ce sujet, mais je m’étends pas parce que j’ai pas lu ce genre d’ouvrage. Tiens au fait, vous savez comment nous les chats on lit tout ce qu’il y a sur les bureaux et ailleurs ?
 
- Racontez-moi ça, je vous en prie, je n’en ai pas la moindre idée…
 

- Non Docteur, ne me dites pas que vous n’avez jamais remarqué, vous vous fichez de moi ou c’est pas possible… ? Bon, et bien nous, on lit pas comme vous, on va beaucoup plus vite. Ca vous en bouche un coin, non ? Vous croyez vraiment avoir inventé le scanner, bande de malheureuses saucisses à deux pattes ???

 
Figurez-vous donc que nous, les chats (« felis cattus», en latin, pour les puristes) on scanne tous vos bouquins et vos magazines, il suffit qu’on s’asseye dessus, tout simplement, et hop c’est fait en à peine un clin d’œil !
 
Maintenant, vous ne vous demanderez plus pour quelle raison on se met devant votre clavier, sur la feuille où vous écrivez ou encore sur votre porte-revue, si par hasard vous n’aviez pas déjà quelques soupçons sur la chose.
 
Bon, bien sûr, comme on pratique pas trop la lévitation, on peut pas grimper sur les panneaux de rues pour les lire, par exemple. Mais heureusement, on a un sens de l’orientation super extra, alors on se perd jamais ou presque dans la rue. Oui je sais, ça arrive quand-même des fois. Mais là, au départ c’est pas une question d’orientation. Le plus souvent, c’est qu’on a été coursé par un chien, ou qu’on a eu peur d’un vélo ou d’une auto. Dans un cas pareil, évidemment, on fait plus attention à rien et on peut se perdre c’est vrai. Mais heureusement, moi qui suis une fille prudente, ça m’est jamais arrivé. Enfin, j’aimerais que ça me soit jamais arrivé, mais Wawa et Maman vous donneront peut-être un autre son de cloche sur le sujet.
 
Bon, pour la lecture, ça y est, c’est lâché. J’ai lu des bibliothèques entières comme ça, vous savez ? J’espère que tous mes collègues et ennemis ne vont pas me tomber dessus à pattes raccourcies parce que c’était un secret drôlement bien gardé jusque là par la gent féline à laquelle j’appartiens.
 
- Je te jure de garder le secret. J’aurais bien trop peur que vous me lacériez le visage de vos griffes féroces si jamais une telle information faisait un buzz sur internet par exemple ! Et si on revenait à nos moutons ? On n’a pas encore fini les portraits de famille, je crois…
 
- Oui et le suivant, c’est vraiment un poème vous allez voir chat !

Jacques-François MARTIN

Messages : 8
Date d'inscription : 21/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum