attention à la typographie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 22:48

Une oeuvre bien écrite peut être un peu gâchée par une publication "hâtive". coquilles, fautes de français et d'orthographes, mots oubliés : la négligence peut gâcher le plaisir de vos lecteurs.
Mais il est un point que beaucoup d'auteurs maîtrisent mal : la typographie. Autrefois, c'était la préoccupation de l'imprimeur. Puis c'est devenu celle de l'éditeur. Mais il semble que certains petits éditeurs laissent le soin de la relecture et celui de la typographie à l'auteur qui, lui, n'a pas été préparé à ça !
La typographie, c'est la technique de présentation du texte à l'impression. L'Imprimerie Nationale a mis depuis longtemps par écrit les règles qu'elle applique. Mais hors de l'Imprimerie Nationale, ce ne sont que des recommandations ou des habitudes : Nombreux sont les ministères qui ignorent ces principes, et chaque éditeur a ses propres règles. Cependant, ces règles (qui ont évolué au cours des siècles) sont assez homogènes sur certains points et il est recommandé de les appliquer pour une meilleure lisibilité du texte. Notez bien que ce ne sont pas les mêmes règles dans tous les pays.
Signes de ponctuation simples (parenthèses, virgule, point, quote simple) : soit une espace avant, soit une espace après, mais pas les deux.
Signes de ponctuation doubles (deux-points, point-virgule, point d'exclamation, point d'interrogation, guillemets) : une espace avant et une espace après. (attention : pas d'espace avant en anglais - en espagnol, une seule espace et utilisation des points d'exclamation ou d'interrogation renversés). L'espace avant est une espace insécable (alt+ctl+espace sous word) afin que le signe de ponctuation ne soit pas renvoyé à la ligne en cas de justification.
trois points : en principe, pas d'espace avant.
etc : suivi d'un seul point.
apostrophe ou trait d'union (c'est à dire tiret à l'intérieur d'un mot composé) : pas d'espace avant ni après.
tiret à la ligne (à éviter sous word qui gère ça assez mal) : le tiret est en fin de ligne. il sépare deux syllabes. (dans les journaux, on trouve parfois ce séparateur en plein milieu d'une syllabe, ce qui donne un résultat assez laid). En cas de mot composé, le tiret original se situe en début de ligne et il y a donc deux tirets.
Nouvelle ligne et nouveau paragraphe : quand on termine un paragraphe, la dernière ligne ne doit pas être justifiée. Si vous vous contentez de faire un saut de ligne (shift + entrée sous word), la dernière ligne sera justifiée et ce ne sera pas joli.
Décalage en première ligne de paragraphe, saut de ligne entre les paragraphes : chaque éditeur a ses préférences
Décalages de toutes les lignes d'un paragraphe de dialogue : à éviter
Capitales accentuées : toutes ou aucunes. En principe, depuis l'époque de Louis XIV la recommandation est d'utiliser les capitales accentuées (pour éviter de confondre enfants LÉGITIMES et enfants LÉGITIMÉS). Mais de nombreux imprimeurs ont choisi de ne pas appliquer cette règle pour économiser l'achat de fontes spécifiques. Au Canada, l'usage exige les accents en toutes circonstances. Notez que votre clavier n'est pas très pratique pour ces accents et que certains sites internet les traitent très mal.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 22:49

Voir aussi l'article de Wikipedia sur la césure : http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sure_(typographie)

Ainsi qu'un article plus complet et plus précis : http://j.poitou.free.fr/pro/html/typ/coupure.html

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 22:51

Notez qu'en typographie, on dit "une espace" : Il s'agit de la tige métallique servant à séparer les mots et/ou les lettres sur une même ligne.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 22:57

dhallepee a écrit:de François Paganel
La typographie (souvent abrégé en typo) désigne les différents procédés de composition et d’impression utilisant des caractères et des formes en relief, ainsi que l’art et la manière d’utiliser les différents types de caractères dans un but esthétique et pratique. Ainsi, selon l'expression de mon bon maître ès typographie Maurice Girod, « rose » ne s'écrit pas avec la même police que « béton ».

J'avais commis en 1982 un petit feuillet désigné à accompagner un dépliant en couleurs : « PAO : le nouveau visage de l'informatique ». Il était composé en Times New Roman sur une électrocomposeure 4250. Le service publicité m'a obligé à le fournir en police Univers pour des raisons de cohérence avec la charte graphique de la Compagnie, à la suite de quoi je l'ai purement et simplement supprimé : en Univers, plus personne n'y croyait, au « nouveau visage de l'informatique ». Telle est la puissance du choix de polices.

Jacques Chirac en a fait les frais en 1981 en acceptant trois erreurs majeures sur ses affiches électorales qui étaient autant de pièges : porter des lunettes sans verres « pour atténuer des reflets gênants » (ce qui lui donnait l'air d'un clown), accepter un fond d'affiche marron au lieu de bleu, ET laisser écrire les messages desdites affiches en capitales italiques.

« Signes de ponctuation simples (parenthèses, virgule, point, quote simple) : soit une espace avant, soit une espace après, mais pas les deux ».

Toujours après, dans le manuel où je les ai apprises.

Remarquons qu'on suppose que le « une espace » a pour origine probable les règles de bonne prononciation du français, langue prise au sérieux jadis dans les milieux de l'imprimerie. On dit ainsi « le divin-e enfant », et mon curé, venant d'un milieu qui se respectait, a toujours dit : « j'en parlais il y a un-e instant ». On a fini par dire ET écrire « une » de même qu'à force de prononcer « un-e après-midi » on a fini par tolérer l'écriture au féminin dans les faits.

« Signes de ponctuation doubles (deux-points, point-virgule, point d'exclamation, point d'interrogation, guillemets) : une espace avant et une espace après ».

Les puristes – mais c'est possible dans les logiciels de PAO et moins de bureautique – préféreront les précéder d'un demi-cadratin, conformément auxdites règles pour peu qu'on les fouille.

« L'espace avant est une espace insécable (alt+ctl+espace sous word) afin que le signe de ponctuation ne soit pas renvoyé à la ligne en cas de justification »

S'il n'y a pas de place pour lui sur la ligne et que l'espace n'est pas insécable, et qu'il n'y a pas de place pour sur la ligne, ce signe sera renvoyé à la ligne AVEC ou SANS justification.

« Décalage en première ligne de paragraphe » : La plus ignoble habitude des mauvaises secrétaires. Elle rend invivable la vie aux lecteurs de pages composées de paragraphes courts !

« Capitales accentuées : toutes ou aucunes. En principe, depuis l'époque de Louis XIV la recommandation est d'utiliser les capitales accentuées (pour éviter de confondre enfants LÉGITIMES et enfants LÉGITIMÉS) »

Ainsi que le PALAIS DES CONGRES avec celui des CONGRÈS. Le français EST de toute façon une langue accentuée, et ne pas accentuer les majuscules a juste constitué une TOLÉRANCE liée aux contraintes techniques des machines à écrire à barres et chariot. Elle n'a plus lieu d'être depuis le milieu des années 80.

« De nombreux imprimeurs ont choisi de ne pas appliquer cette règle pour économiser l'achat de fontes spécifiques »

En ex-Tchécoslovaquie peut-être. Toutes les fontes professionnelles sans exception (en France du moins) sont disponibles avec tous les caractères accentués. Avant que les quotidiens ne décident de se passer de correcteurs, jamais tu n'aurais d'ailleurs vu une seule capitale devant l'être non accentuée dans un seul titre de la presse parisienne. Les imprimeurs ont toujours également les ligatures classiques : ct , st, ff, ffi, ffl (æ et les autres disparaissent, mais même des machines à écrire à chasse fixe comme l'Olivetti Lettera 32 disposaient dans les années 60 d'astuces pour les frapper). Ajoutons que pas mal de logiciels de PAO effectuent le crénage automatiquement (en rapprochant le A et le V, par exemple, dans des mots comme NAVETTE ou AVION. Damned ! Je m'aperçois que LibreOffice le fait aussi ! ).

« Notez que votre clavier n'est pas très pratique pour ces accents et que certains sites internet les traitent très mal »

Assez curieusement, c'est le clavier US qui, possédant des touches muettes pour les accents, permet d'accentuer sans difficulté minuscules comme majuscules. D'après mes sources, mais sans garantie de ma part, « où » est le seul mot courant comportant un u accent grave. Devinette amusante : pourquoi la touche « ù » n'écrit-elle pas directement « où » ? Il y a une très bonne raison parfaitement valable sous Windows, mais plus sous Android (qui est d'ailleurs nettement mieux fichu, et ce n'est pas du luxe).

Enfin, si nos claviers de PC ont des touches « µ », c'est dû à l'action opiniâtre de Marcel Boulogne (IBM) qui n'a jamais accepté qu'au pays qui avait inventé le système international des poids et mesures on ne puise pas écrire µs, µF, µA, µV et autres joyeusetés

Enfin, terminons par une « règle » détestable qui veut ramener le point de fin de ligne à l'intérieur de guillemets quand ceux-ci ferment la phrase (ce qui revient à placer les guillemets fermants… en début de phrase suivante ! ). Or cette habitude peut donner lieu à des contresens épouvantables si on l'applique en citant de façon exclamative une phrase interrogative ou l'inverse. Je compte sur vous pour ne jamais l'appliquer et prendre, à cet égard, le maquis jusqu'à ce que soient généralisées des conventions plus cartésiennes.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 22:59

dhallepee a écrit:de François Paganel
« Signes de ponctuation simples (parenthèses, virgule, point, quote simple) : soit une espace avant, soit une espace après, mais pas les deux ».
Toujours après, dans le manuel où je les ai apprises.

Presque : la parenthèse ouvrante a son espace avant.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par dhallepee le Lun 6 Oct - 23:03

Admin a écrit:de François Paganel
Détail sans rapport : dans les dictionnaires Larousse antérieurs à 1920, le mot "entrecôte" est masculin, ce qui en fait des curiosités recherchées. Et puis un autre pour frimer : le seul mot français qui se coupe de deux façons différentes selon sa signification - toujours à ma connaissance - est "malaise". Et tant que nous sommes dans les règles de coupure, sachez aussi que pour des questions de bon goût, on ne coupe jamais un consul en deux !
Admin a écrit:de Didier Hallépée
Larousse d'il y a une centaine d'années : je crois qu'on y trouve enclancher et déclancher au lieu de enclencher et déclencher.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: attention à la typographie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum