Le chant des souris (Michèle Hardenne)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le chant des souris (Michèle Hardenne)

Message par michelehardenne le Lun 6 Oct - 22:01

Auteure en auto édition, je vous présente un de mes romans : Le chant des souris

LE CHANT DES SOURIS
Coline avait une vie paisible qu’elle partageait avec l’homme qu’elle aimait. Ils venaient de terminer les travaux de leur habitation, lorsque une nuit, un incendie lui prit tout ce qui faisait sa vie. Elle se réveilla à l’hôpital avec les membres inférieurs paralysés.
Un jour, devant quitter l’appartement qu’elle occupait dans un vieil immeuble du centre-ville, son amie, Éliane, lui trouve une petite maison à louer dans un cadre idyllique à la campagne.
Coline s’y installe et fait la rencontre de Roman, l’intendant, passionné d’Art de Renaissance italienne, et du personnel entretenant le domaine.
La petite maison de charme garde bien des secrets : elle fut occupée, il y a vingt-cinq ans, par une artiste-peintre qui se déplaçait également dans un fauteuil roulant, Fabula. Fabula décéda dans d’étranges circonstances, le samedi qui précède le dimanche de Pâques.
Coline est musophobe, Fabula l’était aussi ! 

Ces deux femmes vont se rencontrer et  leur destin sera lié au chant des souris.



michelehardenne

Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Localisation : Liège - Belgique

https://michelehardenne.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant des souris (Michèle Hardenne)

Message par michelehardenne le Mar 21 Oct - 20:43

"...
Roman engagea sa voiture dans l’allée qui menait au manoir. Un break était garé le long du portail, il le dépassa. La femme à qui il avait fait visiter la maison était assise sur le banc placé sous le tilleul, la porte en était ouverte. Un sourire s’afficha sur son beau visage.
Il pénétra dans son habitation, éclaira le salon, se servit un verre de cognac et monta dans sa chambre.
De la fenêtre sur le toit, il aperçut de l’éclairage chez sa nouvelle voisine.
La locataire allumait et éteignait les pièces. Il voyait une ombre glisser de l’une à l’autre. Il ne la distinguait pas bien, elle se déplaçait trop vite. Il installa une longue-vue à la fenêtre et aperçut la visiteuse tendant une couverture à son amie. Il ne voyait de la nouvelle occupante des lieux que sa chevelure, de dos.
   - Une femme de petite taille, mademoiselle Maillard est une naine ! Je suppose que c’est pour cela qu’elle n’est pas venue visiter la maison. Mon oncle voulait que ce soit une jeune femme particulière, il va être ravi. Fabula, tu vas avoir une copine pour la nuit, celle-là elle devrait te plaire, elle ressemble à une fillette.
Il replia sa longue-vue, s’installa sur son lit et téléphona à son oncle.
..."
extrait "Le chant des souris".

michelehardenne

Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Localisation : Liège - Belgique

https://michelehardenne.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant des souris (Michèle Hardenne)

Message par Tuppence le Mer 22 Oct - 18:46

Un récit qui sort des sentiers battus, plein d'agréables surprises.

Tuppence

Messages : 27
Date d'inscription : 02/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Merci Tuppence

Message par michelehardenne le Jeu 15 Jan - 9:12

Tuppence a écrit:Un récit qui sort des sentiers battus, plein d'agréables surprises.

michelehardenne

Messages : 5
Date d'inscription : 06/10/2014
Localisation : Liège - Belgique

https://michelehardenne.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le chant des souris (Michèle Hardenne)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum