La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par dhallepee le Mer 3 Sep - 20:10



auteurs : Coralie GRIMAUD, Jean-François GUÉDON et Didier HALLÉPÉE
Titre : La culture générale par les citations
livre numérique


Dernière édition par dhallepee le Sam 4 Oct - 17:44, édité 1 fois

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par dhallepee le Mer 3 Sep - 20:15

Nos auteurs cumulent ensemble de nombreuses années de culture générale. Ils ont étanché leur soif de connaissances dans plus d’une centaines de milliers d’heures de lecture et ont approfondi l’étendue de leur savoir tout au long de leurs activités professionnelles, associatives, familiales, ludiques et autres.

L’un se régale en transmettant l’art de réussir aux examens, concours et épreuves de toutes sortes, l’autre cultive son jardin, et le plus sage contemple les activités humaines à travers le regard plein d’infini de ses chats…

Aujourd’hui, ils se sont penchés ensemble sur le berceau de l’humanité pour lui apporter le don de la connaissance ! Y a-t-il don plus précieux ?

Coralie Grimaud, l’artiste-peintre. A l’instar de Candide, elle cultive son jardin avec ses amis artistes. Elle nous apporte une vision du savoir qui commence par le sens du beau.

Didier Hallépée, le polytechnicien multi-diplômé. Il a lu plus de 10 000 livres car le multi-spécialiste qu’il est manque encore de connaissances pour être un vrai généraliste. C’est celui qui se plonge dans le regard du chat pour y chercher la raison de cette sérénité qui nous manque.

Jean-François Guédon, l’énarque distingué qui a tant œuvré au sein de l’éducation nationale pour la dissémination du savoir. Il dépense aujourd’hui son temps sans compter au sein de la vie associative, là où un riche terreau avide de connaissances saura faire prospérer les riches semences de la culture.

Ensemble, ils ont sélectionné pour nous un riche échantillon de choses bonnes à savoir pour notre culture personnelle.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par dhallepee le Mer 3 Sep - 20:17

Qu’est-ce que la culture ?
Qu’est-ce que la culture ? Pour le dictionnaire, c’est l’ « ensemble des connaissances acquises dans un ou plusieurs domaines ». Selon la sagesse populaire, c’est « ce qui reste quand on a tout oublié ». Bref, la culture est avant tout un éventail de connaissances diverses. Nous sommes donc tous des êtres cultivés. Alors celui qui passe pour « cultivé » aux yeux des autres est donc celui qui en sait un peu plus dans tel ou tel domaine.

Pourtant, la connaissance n’est pas forcément interprétée comme un signe de culture : au sein de votre milieu social (famille, travail, amis, club de loisirs, etc.), vous partagez un même socle de connaissances qui vous est indispensable et sert de lien au groupe. Même si votre maîtrise de ce socle commun est très supérieur ou très inférieur à la moyenne du groupe, cela ne remet en cause que la valeur de votre place au sein du groupe, cela n’a aucun impact sur l’appréciation que porte le groupe sur votre culture.

Ainsi, la culture, ce n’est pas seulement un ensemble de connaissances : c’est un ensemble de connaissances permettant de se distinguer du groupe. Ce qui importe, c’est l’originalité intrinsèque de ces connaissances et non leur utilité. Celui qui est cultivé, c’est celui qui possède tout un tas de connaissances que les autres n’ont pas. Et a contrario, passe pour inculte celui qui n’a pas les connaissances « inutiles » que les autres possèdent. Peu importe que vous sachiez qui est Henri V… en France ou en Angleterre : si vous faites partie des rares à le savoir, vous êtes cultivé, mais si vous faites partie des rares à l’ignorer, vous êtes inculte !

La culture se mesure à l’aune des groupes sociaux dans lesquels vous évoluez. La culture est fondamentalement un acte social. C’est l’expression moderne de cette activité essentielle des sociétés tribales dont nous sommes héritiers : la palabre.

Mais attention : il ne s’agit pas seulement de parler, de raconter, d’apporter des informations venant de l’extérieur : il s’agit de mettre la connaissance à portée de tous. Ce n’est pas simplement l’occasion de briller en société : faire preuve de supériorité n’est pas toujours apprécié. Il s’agit avant tout de partager. A ce titre, la culture est une manifestation sociale de la mémoire collective. Elle précède le livre et elle survivra aux encyclopédies numériques. A ce titre elle se situe hors du temps et représente la permanence du savoir.

La culture est un acte social… et à ce titre elle a été critiquée par beaucoup de sociologues. Elle fait partie de l’intégration au groupe. Peu importe votre culture si elle ne peut pas être partagée. Ce que vous pouvez dire n’a de valeur que si on vous écoute. Ainsi, il n’est possible de partager des éléments culturels venant d’ailleurs que si le porteur de ces connaissances a su s’intégrer au groupe, en partager la culture dominante. J’ai connu autrefois un jeune polytechnicien qui épousa une étudiante en médecine. Le rythme effréné des études médicales fit que pendant un temps, la plupart des relations sociales du couple furent d’autres étudiants en médecine. Certains d’entre eux, très fiers de leurs origines familiales supposées supérieures et de leur rang de futur médecin, ne comprenaient pas comment on pouvait se prétendre intellectuel sans être passé par la fac (de médecine) et ne voyaient aucun mérite à être passé par une quelconque école d’ingénieur. Au sein d’un tel groupe, le polytechnicien passait pour inculte et était prié de se taire pendant que les « cerveaux cultivés » parlaient de choses fondamentales (tournant souvent autour de la vie d’étudiant en médecine)… Autant vous dire que le couple n’a pas trouvé là un terrain propice à l’épanouissement.

Ainsi, la culture est-elle facteur, voire moteur d’intégration. Mieux : dans notre société qui est encore un peu machiste, le mâle qui brille en société par sa culture attire l’attention féminine. Les qualités intellectuelles sont arme de séduction aussi efficaces que les qualités physiques et viriles qui s’expriment par la pratique du sport. Et peut-être rencontre-t-on plus facilement les jolies femmes dans un salon que sur un stade de football ? D’ailleurs, certaines épouses n’apprécient que modérément que leur conjoint brille trop devant un auditoire de jolies femmes… Bien entendu, il est connu maintenant que les jeunes filles réussissent encore mieux au Lycée, à l’Université et dans les Grandes écoles - bientôt dans toutes les carrières les plus actives ? Beaucoup de femmes jeunes et brillantes se sont déjà illustrées dans la vie littéraire et scientifique, dans la Haute Administration et à la tête de nos plus grandes entreprises publiques ou privées

La culture est donc un acte social multiforme. Mais dans la meilleure acception du terme elle s’inscrit surtout dans deux besoins intrinsèques de l’être humain : la soif d’apprendre, la soif de transmettre. Besoins sans lesquels nous ne saurions nous cultiver. Besoins sans lesquels l’espèce humaine n’aurait pas parcouru le long chemin qui la mena de la préhistoire jusqu’à nos civilisations modernes.

Puisque se cultiver est un besoin fondamental de l’homme, allons-y !


_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par dhallepee le Mer 3 Sep - 20:18

L’art des citations
Sélectionner une collection de citations, c’est avant tout chercher ce qui a été écrit sur le thème que l’on a choisi d’illustrer. Mais quelles citations choisir ?

Avant de choisir, il faut d’abord réunir ce qui a pu être dit sur le thème retenu. Mais d’abord, quand commence-t-on à parler de ce thème dans la littérature ? Faut-il remonter aux écrits bibliques ou peut-on se contenter de la vision de nos contemporains ? Faut-il chercher ce qu’ont pu dire d’illustres penseurs oubliés du fin fond des continents lointains ou peut-on limiter son voyage aux régions qui nous entourent ? Doit-on se contenter des sentences définitives de nos spécialistes ou peut-on chercher la sagesse populaire et l’humour chez nos contemporains les plus inattendus ?

Comme vous le voyez, un recueil de citations est avant tout une incitation au voyage, un périple au gré de l’imagination, un regard plein de sagesse sur un thème.

Peu importe la forme de sagesse (souvent très classique, parfois très inattendue) qu’ont choisie les auteurs, le choix de citations sert à éclairer un thème qui pourtant est connu, à parler des auteurs qui ont gravité autour de ce thème, ou dont les phrases peuvent s’y rattacher ou appliquer, à effleurer des conceptions différents d’un même thème, à laisser apparaître des valeurs qui ne sont pas seulement boursières.

Bien sûr, dans notre monde numérique, il suffit de se rendre sur Internet pour embarquer vers toutes sortes de voyages. En particulier, on y trouve des sites présentant des dizaines ou même des centaines de milliers de citations. Il suffit alors de taper le nom d’un auteur ou de choisir un mot-clé comme « argent » ou « économie » pour avoir des tas de citations qui s’affichent. Pourtant, de nombreuses citations des plus intéressantes ne se trouvent pas aussi aisément. On peut parler de l’économie sans utiliser le mot « économie » ou le mot « argent ». Qui sait à côté de quels trésors on a bien pu passer ?

Finalement, il n’y a qu’un véritable moyen de choisir ses citations en se les appropriant : c’est de noter au fur et à mesure de ses lectures ce qui a paru digne d’intérêt et de mettre tout cela précieusement de côté, pour le déguster plus tard entre amis. C’est ce qu’ont fait les auteurs de ce livre. Ils ont extrait de leurs lectures ce qu’ils avaient su goûter pour le partager un jour avec vous… en toute liberté, en toute indépendance d’esprit.

Parmi les milliers de livres qu’ont lus les auteurs, ils ont finalement fait un choix. C’est leur choix d’aujourd’hui. Peut être serait-il différent l’an prochain. Et c’est ce choix éphémère qui devient cet objet plein de permanence qu’est le livre !

Choisir les citations, ce n’est que le début de la démarche. Car le principe d’une citation, c’est d’illustrer un propos, d’enrichir un article, un exposé ou une discussion. Alors, les citations sont regroupées afin de permettre d’illustrer telle ou telle partie de l’économie, de présenter tel économiste distingué, de faire ressortir subtilement une dynamique en vous invitant à voguer d’un auteur à l’autre.

Talleyrand l’aristocrate expliqua un jour à Fouché le plébéien qu’un cognac ne se boit pas « cul sec » mais se déguste :
On prend son verre dans le creux de sa main, on le réchauffe, on lui donne une impulsion circulaire afin que la liqueur dégage son parfum, puis on le porte à ses narines, on le respire, et puis on le repose et on en parle.

Hé bien, pour les citations, c’est la même chose : cela se déguste. Un recueil de citations, c’est comme une galerie de peintures : ce qu’il faut faire alors, ce n’est pas de parcourir la galerie en regardant trop rapidement chacune des toiles, mais s’arrêter devant quelques-unes bien choisies, et prendre son temps afin que l’émotion passe de l’artiste au spectateur à travers l’œuvre. Il sera toujours temps de revenir vivre d’autres émotions avec d’autres œuvres.

Ouvrez ce recueil, choisissez-en une page au hasard ou en le feuilletant rapidement. Puis arrêtez-vous et dégustez !

Bien entendu, vous pouvez aussi vous exercer à reformuler des citations, les actualiser, les adapter pour application à des domaines nouveaux. Et constituer un ou plusieurs recueils de vos citations personnelles.

Nous espérons que vous aurez autant de plaisir à déguster cette œuvre que nous en avons eu à vous la cuisiner !



_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par dhallepee le Mer 3 Sep - 20:20

Citations sur la culture
La culture , c’est ce qui reste quand on a tout oublié.
Anonyme

La culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale.
Anonyme

La culture, c’est avant tout le mode de transmission du savoir par excellence. Il est à la base de toute civilisation.
Anonyme

Transmettre la culture est le plus vieux métier du monde.
Anonyme

Cultivez-vous, il en restera toujours quelque chose.
Anonyme

La culture, c’est comme le parachute, quand on n’en a pas, on s’écrase.
Anonyme

La culture, c’est comme le parachute : soit on l’ouvre, soit on s’écrase.
Anonyme

Si le manuel des Castors Juniors n’en parle pas, ce n’est pas arrivé !
Riri, Fifi, Loulou

Au moyen-âge, les livres valaient plus que l’or ! Les familles riches les payaient des fortunes ! Toutes les collectionnaient.
Don Rosa
Manuel des Castors Juniors


Les deux dernières citations sont sorties d’une anthologie de Donald, personnage mythique de Walt Disney dont les aventures ont peut-être bercé votre enfance. Comme quoi, même les activités destinées à vous distraire peuvent aussi vous apporter quelques éléments de culture.

J’écoute, et j’oublie.
Je vois, et je me souviens.
Je fais, et je retiens.
Proverbe chinois


Chercher, retenir, exploiter de bonnes citations, c’est une ouverture d’esprit vers d’autres personnes, d’autres temps et d’autres lieux, qui peuvent mettre mieux en perspective une situation actuelle. A partir d’ici et maintenant, elles permettront souvent à la fois d’obtenir l’éclairage de l’expérience et de se projeter dans l’espace et dans l’avenir.

La citation n’est pas seulement utile dans les examens et les concours, ou dans les discours. Elle a des vertus éducatives, et par son caractère souvent convivial elle fait pleinement partie des « arts de la vie en société ».


Il faut cultiver notre jardin.
Voltaire
Candide
(en hommage à Coralie, notre co-auteure, spécialiste des jardins et donc d'une autre forme de culture)

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: La culture générale par les citations (Coralie Grimaud, Jean-François Guédon, Didier Hallépée)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum