Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par dhallepee le Dim 15 Jan - 22:13



auteur : Didier HALLÉPÉE
Titre : Mon opérateur télécom me vole-t-il ?
éditeur : Carrefour du Net


Dernière édition par dhallepee le Mer 17 Juin - 0:55, édité 3 fois

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par dhallepee le Dim 15 Jan - 22:13

Peut-on faire confiance à son opérateur mobile ?

Un euro de surfacturation par français chaque mois, ce n’est rie. Mais au total, cela fait des dizaines de millions d’euros chaque mois. L’enjeu est important.

Nul n’oserait imaginer des pratiques illégales et volontaires, mais quelles garanties avons-nous que nos factures sont justes.

En cas d’erreur, a-t-on vraiment des recours ? On fait face à une industrie qui ne manque pas de moyens. Comment faire valoir ses droits ?

C’est tout cet univers que ce livre va vous faire découvrir.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Citations sur les télécoms

Message par dhallepee le Jeu 26 Jan - 14:20

La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme; tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de l'abus de cette liberté dans les cas déterminés par la loi.
Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen
Le dernier refuge contre les téléphones portables : les cabines téléphoniques.
Anonyme
Le téléphone ? Un instrument qui vous sonne comme on sonne les domestiques.
Anonyme
Quand le ministre avait des difficultés à boucler son budget, il appelait le patron des PTT qui transmettait la consigne de facturer un peu plus de durée de communication. C’était bien pratique.
Anonyme
Que vous soyez député, archevêque, général, ambassadeur ou PDG, celui qui a la prééminence, c’est le monsieur qui appelle au téléphone.
Anonyme
Un mari ne peut savoir combien la voix humaine peut changer tant qu’il n’a pas entendu une femme interrompre une querelle pour répondre au téléphone.
Anonyme
Un optimiste est un monsieur qui croit qu'une dame a terminé sa conversation téléphonique parce qu'elle dit "au revoir".
Marcel Achard
Etre bavard, c’est une propriété des téléphones.
Sholem Aleichem
Le spectacle, c'est un monde de loups. C'est pire qu'un monde de loups. C'est un monde où les loups ne vous rappellent pas au téléphone.
Woody Allen
Ilz ont feinct d'avoir communication avec les dieux.
Jacques Amyot
Le téléphone est un outil qui nuit beaucoup à la communication. Grâce au téléphone, on a de moins en moins besoin de se parler.
Bernard Arcand
Couper le téléphone chez soi, de temps en temps, est une jouissance comparable à celle de la ballerine qui enlève ses chaussons et son tutu.
José Artur
Si j’ai une voiture, j’ai intérêt à ce que personne n’en ait, pour éviter les embouteillages. Mais si j’ai un téléphone, et que personne d’autre n’en possède, alors ce téléphone ne me sert à rien.
Jacques Attali
Il est statistiquement impossible qu’une fille de 16 ans débranche son téléphone.
Daniel Attias
Les experts disent que si le bogue de l’an 2000 n’est pas réglé, les lignes téléphoniques ne seront pas fiables, les gouvernements seront paralysés et les avions seront en retard. Les choses seront à peu près pareilles que maintenant, en somme.
Dave Barry
Dans le monde de l'hyper-communication, la communication entre les hommes est réduite à presque rien.
François Bayrou
Au XXe siècle, l’amour est un téléphone qui ne sonne pas.
Frédéric Beigbeder
Téléphone. Invention du diable qui annule quelques uns des avantages à maintenir une personne désagréable à distance.
Ambrose Bierce
Le téléphone, livré aux mains démoniaques de la bien-aimée qui n'appelle pas, devient un instrument de torture.
Alain de Botton
Mademoiselle, ne coupez pas !
Bourvil
Alors que l'homme va aujourd'hui dans la Lune, il est toujours incapable de transférer une communication téléphonique dans le bureau voisin du sien.
Philippe Bouvard
Le téléphone est un outil qui nuit beaucoup à la communication. Grâce au téléphone, on a de moins en moins besoin de se parler.
Bernard Arcand - Serge Bouchard
Les ordinateurs de bureau présentent d'intéressantes possibilités de communication professionnelle. Vous pouvez coller des post-it au bord de l'écran!
Dave Barry
Le langage étant un moyen de communication exclusif de l'homme, tout refus du langage est une mort.
Roland Barthès
Il est difficile de surestimer la capacité d’un système politique à promouvoir les imbéciles.
Jack Campbell
La mondialisation, c’est bien... L’internet, les téléphones portables, les ordinateurs... toutes ces choses qui ne concernent pas la moitié de la planète !
Jimmy Carter
L'apparition prochaine sur le marché des caméras vidéo légères, des magnétoscopes enregistreurs et des vidéodisques déclenchera une forme de communication entre individus qui déjouera gaillardement toutes les censures.
Henry Chapier
Dans vingt ans, an plus de gérer des comptes, on vendra peut-être… des téléphones !
Publicité CIC-Mobile
Fini les téléphones. Dans vingt ans on vendra des smartphones.
Publicité CIC-Mobile
Les Français passent leur temps à se téléphoner pour se dire qu’ils se voient et à se voir pour se dire qu’ils se téléphonent.
Pierre Daninos
Parler est le plus moche moyen de communication. L'homme ne s'exprime pleinement que par ses silences.
Frédéric Dard
La télépathie, c’est le téléphone de demain.
Raymond Devos
A notre époque de communications à la vitesse de l'éclair, de télémachins et autres trucs finissant en “el”, une lettre, c'est devenu rare.
Jean Dion
La chose la plus importante en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit.
Peter Drucker
Tipi-clope: Moyen de communication utilisé par les Indiens d'Amérique à l'aide de signaux de fumée.
Marc Escayrol
Si la technologie de communication est de plus en plus développée, pourquoi sommes-nous chaque jour plus sourds et plus muets ?
Eduardo Hugues Galeano
Ce qu'on est arrivé à faire avec le téléphone sans fil, est-ce qu'on va le réussir un jour avec les haricots ?
Philippe Geluck
Vivre sans téléphone portable, vous imaginez le supplice ?
Françoise Giroud
Le courrier, c'est un coup de téléphone qui part à pied.
Jean-Marie Gourio
Si vous voulez collectionner les cartes téléphoniques et que vous n'êtes pas tellement bavard au téléphone, trouvez une autre idée de collection.
Jean-Marie Gourio
Avez-vous remarqué que, lorsqu’on fait rétablir une conversation téléphonique coupée, on s’aperçoit qu’on s’était tout dit.
Sacha Guitry
Quand une femme qui me plaît me demande au téléphone, je me donne un coup de peigne avant d’y aller.
Sacha Guitry
Bientôt, on pourra louer une voiture et la démarrer avec son mobile. Idéal pour partir en vacances en couple : plus besoin de donner la clé de contact à sa femme, il suffira de lui tendre son mobile. Avec une pause toutes les deux heures pour fouiller dans vos sms !
Didier Hallépée
Ceux qui ne croient pas au payement NFC en 2010 sont ceux qui, en 2000,.ne croyaient pas au Porte-Monnaie Electronique. Peut-être ont-ils tort ce coup-ci.
Didier Hallépée
Le marketing géolocalisé : vous êtes dans la rue, vous passez près d’un point d’intérêt et aussitôt vous recevez un message sur votre mobile : « tu viens, chéri ? »
Didier Hallépée
Sur le smartphone, les applications de paiement doivent être étanches. Sans doute pour pouvoir payer sous la pluie.
Didier Hallépée
Les faux numéros de téléphone ne sonnent jamais “occupé” à la différence des bons...
David Hilbert
Il n'existe aucun bruit plus irritant que celui d'un téléphone qui ne sonne pas.
Rupert Holmes
C'est l'accusé de réception qui est l'essentiel de la communication en tant qu'elle est, non pas significative, mais signifiante.
Jacques Lacan
La communication est une science difficile. Ce n'est pas une science exacte. Ca s'apprend et ça se cultive.
Jean-Luc Lagardère
L'incommunicabilité ? C'est pas qu'on ne communique pas assez. On communique trop et mal.
Robert Lalonde
Le téléphone est une invention formidable, qui permet de parler à des gens sans être obligé de leur offrir à boire.
Fran Lebowitz
Quand je vois tous ces gens qui se promènent ou mangent en téléphonant, tout en gardant un œil sur la Bourse, ça me paraît l'image même de la barbarie.
Fabrice Luchini
Une call-girl est une demoiselle qui fait le trottoir par téléphone.
Georges-Armand Masson
C'est toujours une seconde avant de décrocher que le téléphone s'arrête de sonner.
Raphaël Mezrahi
L'image est la meilleure technique de tous les moyens de communication.
Claes Thure Oldenburg
Il aimait tellement le son de sa propre voix que chaque fois qu’il sortait de chez lui, il se téléphonait pour s'entendre sur le répondeur.
Roger Pierre
On ne peut pas tous être beaux et savoir téléphoner.
Proverbe québécois
Le meilleur moyen de ne pas être dérangé au téléphone, c'est d'être en dérangement.
Fernand Raynaud
Au téléphone le mensonge le plus fréquent tient en ces cinq mots : "Le chèque est déjà parti".
Jean Rigade
Sur internet, on peut écouter la radio tout en payant le téléphone.
Anne Roumanoff
Quand les réseaux sont saturés, téléphoner, c’est vraiment la pêche à la ligne.
Laurent Ruquier
Un téléphone portable sur dix est volé dans l’année : les agresseurs sont généralement sans mobile.
Laurent Ruquier
57% des Français sont contre l'utilisation du téléphone portable dans les lieux publics ; si on ne peut l'utiliser que chez soi, ça sert à rien de l'avoir inventé !
Laurent Ruquier
Le téléphone est la pire des commodités et le plus pratique des fléaux.
Robert Staughton Lynd
Le propre du téléphone, c'est de sonner à l'improviste.
Robert Soulières
A notre époque où on parle tant de communication, la vraie communication est poétique.
Robert Sabatier
Le téléphone portable est un signe extérieur de détresse.
Pascal Sevran
Les interminables amours épistolaires des romantiques n’auraient pas eu cours s’il y avait eu le téléphone à cette époque.
Jacques Sternberg
Comment croire à Dieu qui, depuis le temps, n’a même pas le téléphone ?
Jacques Sternberg
La parole a été donnée au commun des mortels pour communiquer leurs pensées, mais aux sages pour la déguiser.
Robert South
J’ai toujours rêvé d’un ordinateur qui soit aussi facile à utiliser qu’un téléphone. Mon rêve s’est réalisé : je ne sais plus comment utiliser mon téléphone.
Bjarne Stroustrup
C’est déjà fait, patron.
Bouygues Télécom
Communiquer est un don naturel, cultivons-le.
France Télécom
Ça aide à faire passer la tartine de texte
Neuf Télécom
Pour que tout reste comme avant, il faut que tout change.
Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Merci France Télécom d'avoir pu permettre à nos hommes d'ajouter aux bruits de la ville et des klaxons, la douce sonnerie du téléphone.
Tryo
Pour moi, une bonne communication c'est lorsque tout le monde a le même ensemble de faits.
Jack Welch
La communication est aussi un élément indispensable à la vie.
Bernard Werber
Je n'ai jamais compris pourquoi les gens se disent "au revoir" au téléphone.
Albert Willemetz


Dernière édition par dhallepee le Dim 12 Fév - 2:50, édité 1 fois

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Joël Pinard contre SFR

Message par dhallepee le Jeu 26 Jan - 14:21

En ce beau jour de l’été 2007, Joël Pinard ouvrait son courrier tout frais déposé en sa boîte par un sympathique facteur. L’habituelle masse de facture y figurait en bonne proportion, promettant d’écorner comme chaque mois un modeste salaire par le biais des impôts, taxes, prélèvements obligatoires, dépenses contraintes et autres dépenses récurrentes, ne laissant pour assurer le quotidien qu’une somme qui pouvait paraître bien dérisoire. Mais bon, la plupart de ces contraintes étaient votées par les représentants que nous avons élus ou proposées par les opérateurs que notre bon gouvernement avait à cœur de réguler pour notre plus grand bien. Chacun savait que la gabegie et l’incompétence ne pouvait exister sous peine de voir les responsable subir la dure loi du suffrage universel !

En une lettre comme en trois
Quelle est la surprise du mois ?


C’est la facture de SFR. En réalité, il n’y a pas de surprise. Dans leur grande bonté les opérateurs nous ont simplifié en mettant à notre disposition une multitude de forfaits plus alléchants les uns que les autres afin que chacun puisse puiser dans cette panoplie le mode de consommation qui lui corresponde ! Entre les « illimités » et les « tout compris », vous pouvez dormir sur vos deux oreilles et réserver l’autre pour téléphoner. Bien sûr, un petit dépassement de temps en temps reste possible, mais notre bon monsieur l’opérateur saura vous le facturer avec le sourire…

Oh la belle facture bien détaillée avec ses multiples feuillets vous expliquant avec force détails que ce jour là vous avez téléphoné à la tante Sarah pendant 17mn31s ou à l’oncle Albert pendant 6mn 42S. Quelle merveilleuse précision dans la mesure d’instants si fugaces qui n’auraient pu exister sans notre opérateur télécom… à l’imposante masse de feuillets est jointe une dernière missive militant pour la facture électronique, celle qui sauvera nos forêts et prolongera d’autant la vie de notre pauvre planète souffrante. Supprimez le papier et nous pourrons remplacer ces forêts disgracieuses par de magnifiques résidences modernes. Chaque mois, un peu de papier plaidait ainsi contre le papier dans un pur souci d’écologie, sans aucun rapport avec les quelques centimes que représentaient l’enveloppe et le papier et les dizaines de centimes que coûtait le timbre. Quelques dizaines de millions de factures par mois représentaient des dizaines de millions d’économie chaque année : quel beau geste écologique. Rien à voir avec ces discours tiers-mondistes absurdes qui s’intéressaient aux matières rares et polluantes composant ce trésor de technologie qu’est le mobile ? Matières rares dont le contrôle, disait-on, est l’objet de sanglants conflits aux fins fonds du Congo et grâce auxquelles nos dialogues écologiques enflammés pouvaient passer leur vert message à travers des mobiles encore rouges du sang versé.

Joël fit une boulette de papier de la plaidoirie pour la facture électronique et la jeta à son chat. Celui-ci bondit sur cette proie, lui confirmant que rien ne pouvait remplacer totalement le papier.

D’une main sûre et habile, Joël ouvrit l’enveloppe et jeta un coup d’œil indifférent au total habituel dont les deux chiffres représentaient le bonheur d’être en communication avec le monde.

(à suivre...)


Dernière édition par dhallepee le Dim 12 Fév - 2:52, édité 1 fois

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Soutenez l'action de Joël Pinard

Message par rd_pain le Jeu 26 Jan - 14:39

Soutenez l'action de Joël Pinard en le rejoignant sur Facebook, sur Viadeo, sur Linkedin

N'hésitez pas à apporter commentaires et témoignages sur ces sites et sur le forum de cet auteur http://forum.fondcombe.com

Contactez-moi pour me faire part de vos témoignages.

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Appel à témoignages

Message par rd_pain le Jeu 26 Jan - 14:41

Nombreux sont ceux qui ont eu à se plaindre de factures inattendues et peu explicables !
Profitez de ce forum pour donner votre témoignage !

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

En quête d'informations

Message par rd_pain le Jeu 26 Jan - 14:55

Nombreux sont ceux qui ont travaillé comme prestataires chez un opérateur.

Ils ont fait leur travail mais n'ont pas pu avoir un emploi car c'est ainsi que sont les RH aujourd'hui : la précarité est un bon moyen de tourner les contraintes de la législation du travail, ce qui permet une grande "souplesse" dans la gestion des compétences humaines...

Grâce à cet admirable mode de gestion, nombreux sont ceux qui ont travaillé au coeur des activités de l'entreprise et qui en connaissent les rouages. Parmi ceux là, il en est qui ont été récompensé de leur dévouement par une fin de mission qui, en période de crise, débouche parfois sur le chômage. Singulière façon de remercier ceux sans qui nombre de nos grandes entreprises ne pourraient tourner convenablement.

Mais c'est aussi un grand risque : rien ne les empêche de raconter ce qu'ils ont vu. Nul ne peut voir une atteinte au secret industriel s'ils parlent des chaînes de facturation. Et si accessoirement ils parlaient de pratiques étranges, qui pourrait leur en vouloir d'avoir fait leur travail de citoyen ? N'est-ce ainsi que de nombreuses femmes ont fini par apprendre qu'elles portaient des prothèses mamaires frelatées ?

Si vous pouvez compléter notre connaissance des chaines de facturation des opérateurs téléphoniques, n'hésitez pas à m'en faire part, je saurai en faire bon usage. Toute information reçue en message privé sera traitée avec la confidentialité qui s'impose, bien sûr.

même si vous pensez que je possède déjà ce type d'information, n'hésitez pas : j'aime bien recouper mes sources !

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

merci pour vos dons

Message par rd_pain le Jeu 26 Jan - 14:59

merci pour vos dons qui permettent de financer mon action.

pour faciliter la publication et la diffusion du livre de Didier Hallépée, vous pouvez lui envoyer un don par paypal à son adresse dhallepee @ orange.fr

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Tuppence le Jeu 26 Jan - 19:55

Il fallait bien qu'il y ait un chat ! Very Happy cat

Tuppence

Messages : 27
Date d'inscription : 02/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Goeland le Jeu 26 Jan - 23:11

"Didier Hallépée, auteur félin" : ça se confirme.

Goeland

Messages : 12
Date d'inscription : 08/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par rd_pain le Jeu 26 Jan - 23:12

C'est du Zola !

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par rd_pain le Ven 27 Jan - 16:19

La plume assassine. Ce début est plein de lyrisme et d'un humour parfois grinçant. Bonne méthode pour attirer la sympathie des lecteurs avant d'exposer froidement les faits et de dénoncer les pratiques abusives !
Un écrivain qui brandit son poignard avec un sourire désarmant ! J'en plaindrais presque les opérateurs !

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

mon opérateur me vole-t-il ?

Message par gigi delattre le Sam 28 Jan - 17:42

un chat,de l'humour et l'envie de répondre à la question: OUI! On attend la suite!!!

gigi delattre

Messages : 8
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par dhallepee le Lun 30 Jan - 23:14

Hé oui, sans un chat, mes lecteurs auraient été perdus !

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Tuppence le Mer 1 Fév - 4:21

en regardant bien, on trouve des citations de l'auteur. Elles sont truculentes !

Bientôt, on pourra louer une voiture et la démarrer avec son mobile. Idéal pour partir en vacances en couple : plus besoin de donner la clé de contact à sa femme, il suffira de lui tendre son mobile. Avec une pause toutes les deux heures pour fouiller dans vos sms !
Didier Hallépée
Ceux qui ne croient pas au payement NFC en 2010 sont ceux qui, en 2000,.ne croyaient pas au Porte-Monnaie Electronique. Peut-être ont-ils tort ce coup-ci.
Didier Hallépée
Le marketing géolocalisé : vous êtes dans la rue, vous passez près d’un point d’intérêt et aussitôt vous recevez un message sur votre mobile : « tu viens, chéri ? »
Didier Hallépée
Sur le smartphone, les applications de paiement doivent être étanches. Sans doute pour pouvoir payer sous la pluie.
Didier Hallépée

Tuppence

Messages : 27
Date d'inscription : 02/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par rd_pain le Mer 1 Fév - 4:23

moi, celle que je préfère, c'est :

Quand le ministre avait des difficultés à boucler son budget, il appelait le patron des PTT qui transmettait la consigne de facturer un peu plus de durée de communication. C’était bien pratique.
Anonyme

rd_pain

Messages : 14
Date d'inscription : 13/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par dhallepee le Dim 12 Fév - 2:51

Si vous trouvez de qui est cette citation, ça m'intéresse !

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par dhallepee le Dim 12 Fév - 2:54

(... la suite)

Etrange, là où Joël lisait habituellement d’un œil distrait le montant qu’il aurait à débourser figurait une suite étrange de nombres. Visiblement, ce n’était pas la date. Ni le tirage du loto. Ni une tâche d’encre ancrée dans le papier. Peut-être une coquille déposée par une imprimante à œuf ? Ou un symbole sacré en forme de 5 pour attirer sur Joël la protection de tous les saints ?

Un ange passa, un smartphone collé à l’oreille.

Gloup ! Non, ce montant à trois chiffres n’était pas une offre promotionnelle mais une somme à payer ! Cinq cent vingt-trois euros et quatre-vingt quatre centimes !

L’ange repassa, complètement plumé.

A ce prix là, on pouvait sans doute contacter un téléphone rose sur la planète Vénus ou un service de cancéreux délocalisé dans la nébuleuse du Crabe.

Une erreur probablement ! SFR serait heureux qu’on lui signalât un tel dysfonctionnement dans ses systèmes ! Joël allait donc demander à SFR de l’éclairer afin de faire toute la lumière sur cette ténébreuse affaire…

Joindre le service clients ! Quel bonheur en perspective ! Entendre une voix mélodieuse et ensoleillée nous venant de pays lointains où le tamtam de brousse a été depuis bien longtemps remplacé par les progrès de la téléphonie mobile. Ces pays où, pour éviter aux habitants de venir chez nous, nous avions coutume autrefois de reculer nos frontières jusque chez eux et où, aujourd’hui, nous apportons nos corvées et nos déchets comme nous apportions autrefois notre linge sale à la blanchisserie du coin… Contre une juste rémunération, bien sûr. Juste, c’est-à-dire le mois cher possible au point que parfois on ne sait plus ce que nous exploitons le mieux, de leurs compétences ou de leur pauvreté.

Les progrès des télécoms ont remplacé le dring-dring par une suave tonalité et la charmante voix de l’opératrice par une invitation à choisir entre plusieurs options en tapant 1, 2, 3, … Bien sûr, si l’on a opté pour le summum de la technologie, on n’a plus de clavier, l’écran s’est éteint et il faut enlever le mobile de l’oreille pour rallumer l’écran, afficher le clavier, regarder ce que l’on va taper, et finalement taper à côté. Mais après quelques tentatives, on finit par opérer dans le bon ordre les choix successifs et tomber, ô miracle, sur celui qui vous propose de vous mettre en contact avec une opératrice qui sera enregistrée car on se méfie des employés incompétents dans un pur souci de qualité.

Après avoir donné son numéro de portable que l’on avait d’ailleurs dû taper avant d’être mis en relation, on peut enfin expliquer la curiosité constatée dans la facture. Mais bien sûr, la facture correspond à ce que peut vous indiquer le service client puis qu’il consulte votre facture.

Mais quelle chance, on peut vous passer un autre service ! Qui commence par vous demander lui aussi votre numéro de mobile. Si chacun pose la même question, nul doute que le client connaîtra la bonne réponse quand il tombera sur le bon interlocuteur !

D’interlocuteur en interlocuteur, le service client finit par vous donner enfin la bonne réponse : vous pouvez écrire au service client ! Nul doute que par écrit votre interlocuteur comprendra beaucoup mieux !

En attendant, Joël décide de sursoir au paiement de sa facture en attendant d’en comprendre l’étrange montant.

Il suit les conseils gratuits du service client (qui lui ont été facturés un nombre impressionnant de minutes) et envoie une gentille petite lettre expliquant qu’il doit y avoir une erreur dans sa facture et qu’il aimerait bien être facturé d’un montant plus en rapport avec ses utilisations réelles de son mobile.

Un tel étonnement étonne. La réponse lui indique que son opérateur se porte très bien, merci, et qu’il faut payer !

Entretemps, la terre a continué à tourner autour du soleil, le mobile plaqué à l’oreille. Le mois d’août a permis à des millions d’usagers de s’échanger de profondes pensées (« il fait chaud », « la mer est bonne », « les vacances se passent bien »).

(à suivre...)

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Selon la légende

Message par dhallepee le Ven 24 Fév - 0:31

SELON LA LEGENDE

Tout ce qui suit se passe en un univers parallèle, dans un monde qui nous ressemble mais qui n’est pas le nôtre. Rien d’étonnant donc à ce qu’il y ait des coïncidences et des événements totalement impossibles en notre bel univers. La preuve en est que nul tribunal n’a jamais condamné nos opérateurs pour de tels faits : c’est donc qu’il ne s’est rien passé. Toute ressemblance avec la fadette que vous avez reçue ne serait bien sûr qu’effet romanesque.
En un siècle qui n’est plus, en un lointain pays qui n’est pas le nôtre, la fin des années 90 vit la société ATT, géant des télécoms américaines auprès duquel nos opérateurs nationaux sont dignes d’être compagnons de Blanche-neige, faire appel à IBM pour prendre en charge toute la gestion de ses applications informatiques de facturation ? Assurément, c’est une affaire de spécialiste de gérer la complexité d’un tel système dans une entreprise comptant des dizaines de millions de clients et faite d’un grand nombre de sociétés agglomérées au cours des ans. Un peu comme si l’ensemble des marchands d’eau de France choisissaient de faire un système de facturation unique.

A cette occasion, IBM et ATT comprirent qu’ils détenaient une mine d’or : il ne s’agissait pas de gérer et facturer des clients mais des abonnés. Des gens qui sont fortement liés à un service dont ils ne pourront pas se passer aisément et qui paient avec régularité une facture qu’ils ne contrôlent pas.

C’est ainsi que furent jetés les principes de la gestion des abonnés selon un principe fondamentalement simple : l’essentiel est de facturer ce qu’on veut faire payer par l’abonné et non ce qu’il a réellement consommé.

Bien sûr, c’était en un autre siècle, en un autre pays, dans un monde parallèle…

France Télécom, société désormais régie par le droit privé, avait longtemps eu à charge d’assurer le bouclage budgétaire de l’état. On dit même que, en des moments difficiles, certains ministres demandèrent un peu de surfacturation au service public : une forme d’imposition très discrète dont nul ne se plaint jamais… Ainsi, France Télécom privatisée eut-elle à cœur de satisfaire ses actionnaires et en particulier l’Etat qui continuait à compter sur la manne des télécoms.

Les bonnes fées qui se penchèrent au sein de France Télécom sur le berceau de la téléphonie mobile avaient entendu parles des magnifiques succès de la gestion des abonnés sauce ATT et IBM. Rien d’étonnant à cela : IBM s’est lancé dans la commercialisation des systèmes de facturation destinés aux opérateurs télécom et prospecte le monde entier. Les subtilités du systèmes qui ne figurent pas dans les brochures sont expliquées de vive voix aux décideurs.

C’est ainsi que France Télécom a été séduit par les grands avantages des systèmes de gestion des abonnés. Les ingénieurs de France Télécom, dont certains firent leurs études en de prestigieuses écoles, ont su tirer la quintessence de ces sains principes qui permettaient de séparer la mesure du trafic, la gestion des abonnés, la richesse des offres tarifaires, l’élaboration des factures mensuelles.

Un seul système hyper paramétrable et hyper complexe pour gérer tout cela : un rêve qui est devenu réalité. Ainsi, on peut ajouter presque sans difficulté des offres tarifaires de plus en plus originales, et on peut prendre en compte des flux nouveaux sans difficulté : communications mobiles, sms, mms, 3G, télévision, etc.

La souplesse d’utilisation d’un tel système est source considérable d’économies d’échelle et offre une souplesse marketing déterminante !

Selon la légende (je vous rappelle que nous sommes dans un univers parallèle où tout ce qui serait absurde chez nous est possible), la haute paramétrabilité du système permet de modifier les flux et les événements qui sont mesurés afin de générer des suppléments de facturation en fonction de critères variés : type de forfait, type de compte, absence de facture détaillée, etc…

Bien sûr, le fait que ces paramétrages soient possibles ne veut pas dire qu’ils sont utilisés.

La grande technicité de France Télécom a bien sûr été remarquée et imitée. On dit que France Télécom a servi à expérimenter les principes de facturation moderne et à former les ingénieurs qui sont plus tard iraient travailler chez les autres acteurs du domaine des télécoms… Les quels bien sûr ne s’intéressent à de tels systèmes que pour la souplesse marketing qu’ils procurent. Les deux meilleurs élèves sont, dit-on, SFR et Virgin.

En ce monde parallèle où les choses les plus absurdes sont possibles, d’étranges phénomènes se sont produits.

Il semblerait que les clients qui dépassent régulièrement leur forfait retrouvent des niveaux de facturation beaucoup plus raisonnables lorsqu’ils se décident à souscrire au service de facture détaillée.

Chez Orange (de l’univers parallèle : comme ils n’existent pas, je peux imaginer ce qui me plait !), la pratique la plus courante est de facturer des services auxquels l’abonné n’a pas souscrit, ou de continuer à facturer ces services après leur résiliation (il parait qu’il y a de nombreux abonnés qui gardent leur forfait longtemps après leur mort. Sans doute pour contacter l’archange Gabriel, saint patron des télécoms). Ce sont quelques dizaines d’euros à chaque fois. Evidemment, si on proteste, les services facturés à tort sont résiliés. Si on insiste vraiment, on est remboursé. Mais être remboursé en moins de 6 mois semble être une gageure. Un spécialiste a chiffré cette surfacturation à 300 millions d’euros par an et estime que les sommes qui ne sont jamais remboursées dépassent les 100 millions.

Chez SFR (toujours dans cet univers parallèle car chez nous ça ne peut pas exister), la pratique habituelle est de surévaluer assez systématiquement la durée des communications (avec des critères assez subtils pour s’adapter à la population des abonnés). Ainsi, les forfaits limités sont-ils brûlés plus vite, ce qui augmente automatiquement le nombre de recharges vendues et le nombre de dépassements de forfait facturés au prix fort. Un spécialiste a chiffré cette surfacturation entre 100 et 200 millions d’euros par an.

Evidemment, gérer et facturer une vingtaine de millions d’abonnés et difficile et nul n’est à l’abri des erreurs et des incidents d’exploitation.

Un ami retraité de la direction d’un grand opérateur m’expliquait qu’il n’était pas rare qu’il y ait des incidents d’exploitation informatique et que des fichiers nécessaires à la facturation se perdent. Dans ce cas, les fichiers étaient tout simplement recréés de toute pièce en recopiant le fichier d’un autre jour par exemple. De telle décisions bien évidemment se prennent en plein accord avec la direction.

De tels « raccourcis techniques » sont plus des traces d’incompétence que de volonté de nuire. C’est déplorable, mais ça reste humain. On ne peut que souhaiter que la recherche de la qualité n’entraine quelques améliorations…

Cet ami opérateur avait la chance d’œuvrer dans des niches très spécialisées et, de ce fait les préoccupations de sa société n’avait pas conduit sa société à adopter de telles pratiques. De nos conversations j’ai retenu une chose essentielle : « ça ne peut pas se faire sans que la haute direction soit au courant ».

En particulier, cela veut dire que le PDG est forcément au courant (même s’il ignore les détails).

Et comme les PDG de France Télécom sont choisis par l’Etat, principal actionnaire, les ministres de tutelle successifs auront du mal à convaincre de son ignorance.

Sur facebook, un certain Jérôme Antikerviel (le pseudo est amusant !) informe qu’il a interrogé par lettre les candidats à l’élection présidentielle pour savoir ce qu’ils pensaient de telles pratiques et s’ils avaient l’intention d’y mettre fin. Curieusement, il n’a pas reçu de réponse

Connaissez-vous la malédiction des templiers : « Pape Clément ! Chevalier Guillaume ! Roi Philippe ! avant un an je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste jugement. »

« Président Sarkozi ! Ministre Baroin ! Président-Directeur-Général Richard ! avant un an, je vous cite à comparaître devant les électeurs pour y recevoir votre juste châtiment ». Ça sonne bien. Mais les puissants passent et ces pratiques demeurent.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Admin le Dim 10 Nov - 22:20

Tous les députés et sénateurs, de nombreux ministres et anciens ministres et tous les candidats à la présidentielle ont reçu le livre.
Mis leurs intérêts et ceux des opérateurs sont liés. Alors, que pèsent 10 milliards d'euros par an, pourvu que ce soit de nos poches...
avatar
Admin
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 24/11/2009

http://fondcombe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Admin le Dim 10 Nov - 23:50

Note : Prix Fondcombe 2012
avatar
Admin
Admin

Messages : 121
Date d'inscription : 24/11/2009

http://fondcombe.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon opérateur télécom me vole-t-il ? (Didier Hallépée) - prix Fondcombe 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum