Mémoires du cardinal de Retz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mémoires du cardinal de Retz

Message par dhallepee le Mer 23 Nov - 23:39



auteur : Cardinal de Retz
Titre : Mémoires
Préfacé par : Didier Hallépée
éditeur : Carrefour du Net
parution : en cours
commande en ligne : http://carrefour-du-net.com/boutique/
Prix : 24 euros (12 euros en ebook)

Vous pouvez également commander cette oeuvre auprès de moi en envoyant un mail à dhallepee [@] orange.fr
Payement par paypal en utilisant cette même adresse email
Pour le livre papier, merci d'ajouter les frais de port (2,30€ pour la France)

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mémoires du cardinal de Retz

Message par dhallepee le Mer 23 Nov - 23:40

François Paul de Gondi, cardinal de Retz (1613-1679), partage avec
Saint-Simon la qualité de mémorialiste de très grande réputation. Ses
mémoires nous racontent les péripéties qu’il vécut à l’époque de la Fronde.

Avec la mort de Louis XIII (1643), la régence est exercée par Anne
d’Autriche secondée par le cardinal de Mazarin qui est, dit-on, amant de la
reine. Louis XIV n’a que 5 ans et bien des choses peuvent être faites en son
nom. La fronde voit ainsi s’affronter partisans et adversaires de la Régente,
les allégeances variant fortement au gré des intérêts des protagonistes.

Destiné très jeune à la carrière ecclésiastique, il n’a pas franchement la
vocation. Il n’est pas attiré par le voeu de chasteté et rêve de gloire sur les
champs de bataille. Malgré tout, il obéira aux choix de sa famille et
deviendra coadjuteur de son oncle. Dévoré d’ambition, il rêve de tenir un
rôle politique majeur et de se hisser au rang des princes de ce monde en
obtenant le chapeau de cardinal.

La fronde sera un terrain très favorable pour se rendre indispensable, faire
pression sur les puissants, changer ses allégeances au gré de ses ambitions
déçues et, pour finir, obtenir enfin ce fameux chapeau de cardinal. Ces
péripéties lui vaudront l’inimitié d’Anne d’Autriche et du Cardinal de Mazarin,
mais aussi la haine durable du futur Louis XIV. A cause de ces inimitiés, il ne
pourra jamais occuper l’archevêché de Paris obtenu en même temps que le
chapeau de cardinal et passera de nombreuses années en exil.

Ses Mémoires, été rédigées entre 1675 et 1677, constituent un
extraordinaire témoignage de son temps, témoignage où il sait se donner
bien sûr le beau rôle.

_________________
Didier
avatar
dhallepee

Messages : 510
Date d'inscription : 24/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum